Le miel de Hiva Oa et les produits de Linnea


Le miel de Hiva Oa


Le miel de Hiva Oa est un des derniers miels au monde sans traces de pollution environnementale.

L’économie marquisienne est très peu développée. Il n’existe aucune industrie. Les seuls emplois sont ceux de l’administration, de l’unique hôtel, et des quelques pensions de famille. L’agriculture est très largement dominée par le coprah culture (noix de coco séchées pour la production d’huile). La production des 3 petits maraichers est loin de couvrir les besoins de la population.

Les fruits (bananes, mangues, citrons et autres agrumes) sont assez peu exportés. Une dizaine de petits bateaux (« bonitiers ») pratiquent une pêche artisanale, tournée vers la consommation locale. L’artisanat (sculpture sur bois, graines, os, ou pierre) fait vivre le reste de la population.

Abeille de Hiva Oa
Fleur de citronnier

Il en résulte un environnement naturel exceptionnellement préservé de toutes les pollutions dont souffrent les pays développés et qui imprègnent les miels qui y sont produits.

La végétation est luxuriante et abondante. Il existe des zones arides et humides. Le foret qui couvre une grande partie de l’île n’offre pas de floraisons massives pour le butinage des abeilles.

La récolte de miel est donc très progressive tout au long de l’année, avec un pic pendant la période de l’été austral (novembre à avril). Il résulte de ces faibles densités florales des rendements en miel peu importants par rapport à d’autres régions, et qui font la rareté du miel marquisien.

Miel de Linnea

Le miel des îles Marquises est très réputé pour sa qualité. La végétation endémique de ces îles a été grandement modifiée par l’importation de nombreux arbres fruitiers tropicaux.
Mais les marquisiens sont restés très attachés à de nombreuses variétés de plantes et arbres médicinaux ou ayant un intérêt culturel fort pour ce peuple.
D’une île à l’autre, d’une vallée à l’autre, et d’une saison à l’autre, les miels marquisiens peuvent présenter des gouts et des teintes variées, qui ne laissent jamais les gourmets indifférents.

Miel de Linnea

Les abeilles mellifères ont été introduites par les missionnaires catholiques, pour leurs besoins en cire naturelle pour les autels. Les marquisiens ont adopté ce cadeau, et font aujourd’hui une grande consommation de ce produit, qui a été totalement intégré à la pharmacopée traditionnelle basée sur les plantes.

Les îles Marquises font partie des derniers lieux de la planète encore indemnes de maladies des abeilles. Les apiculteurs ne leur administrent donc aucun médicament ou produit chimique de traitement. La cire des ruches qui est une matière grasse qui absorbe toutes ces mauvaises molécules est donc totalement pure, et par conséquent le miel qu'elles abritent peut être considéré comme parfaitement pur.

Le miel de Linnea a été primé par une médaille de bronze au concours annuel des miels de Polynésie en juin 2018, organisé par l'association Apis Porinetia.

Les produits de Linnea


Produits de Linnea

Le miel est proposé en 3 formats :

    Bouteille en plastique alimentaire de 1kg
    Bouteille en plastique alimentaire de 360g
    Pot en verre de 250g

Linnea propose aussi quelques cosmétiques à base de matières premières locales (cire d'abeille, miel, huile de Tamanu de Tahuata, huile de coco vierge de Hiva Oa etc.):

    Vinaigre de miel
    Déodorant naturel
    Baume soignant au tamanu
    Baume à lèvres hydratant et apaisant
    Parfum solide a la poudre de santal de Hiva Oa

Le miel et les produits dérivés sont vendus sur place à son exploitation, au village de Taaoa ou les jours de passage du cargo mixte Aranui, sur la grande place du village de Atuona, le tohua Pepeu.
Il peut être expédié partout en Polynésie.

Produits de Linnea